Ce deuxième tour de table fait grimper l’ensemble des fonds levés par Kayrros depuis sa création, en 2016, à 32 millions d’euros. Et la startup, dont les activités sont pour l’instant cantonnées au pétrole brut, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’elle ambitionne déjà d’appliquer sa technologie à l’électricité et aux énergies renouvelables.

Kayrros est l’incarnation de l’hyper croissance. À peine deux ans après sa création, l’entreprise vient de boucler un nouveau tour de table de 24,4 millions de dollars (soit 21 millions d’euros) auprès de Cathay Innovation, Index Ventures, AtlasInvest, Primat Family Office et Korelya Capital, portant l’ensemble des fonds tombés dans son escarcelle à 32 millions, et revendique une position de leader sur son marché : l’analyse de données du secteur pétrolier.

Cette opération doit permettre à la jeune pousse d’appliquer sa solution de collecte et d’analyse de données à l’ensemble de la chaîne de valeur du pétrole brut, depuis sa production jusqu’à sa consommation, en passant par le stockage et le transport. Puis l’objectif sera ensuite d’utiliser la technologie de Kayrros pour couvrir l’ensemble du secteur énergétique, en couvrant des segments comme l’électricité ou les énergies renouvelables.

Apporter de la transparence

« La société a apporté une transparence sans précédent au secteur de l’énergie grâce à ses données propriétaires, se réjouit Dominique Vidal, associé chez Index Ventures. Pour la première fois, les sociétés sont en mesure d’évaluer de façon fiable l’offre et la demande en énergie. Il n’est donc pas surprenant que Kayrros compte déjà parmi ses clients des sociétés qui représentent la moitié du pétrole brut mondial en volume. » Jacky Abitbol, associé chez Cathay Innovation, confirme qu’il est convaincu que « Kayrros dispose d’un fort potentiel de croissance à l’international« .

Kayrros a développé une plateforme capable de collecter les données du secteur énergétiques, quelle qu’en soit la source (images satellites, IoT…). Grâce au traitement du langage naturel et au machine learning, la startup peut agréger un grand nombre de sources, à la fois chiffrées, imagées mais également textuelles. Une mine d’informations précieuses pour ses clients, qui peuvent suivre en temps réel les mouvements du marché mondial et avoir une idée précise de l’offre et de la demande de pétrole brut. De quoi les aiguiller dans leurs décisions de trading, d’investissement ou d’achat.

By Géraldine Russell

Link : https://www.maddyness.com/2018/09/18/kayrros-leve-24-millions-dollars/