Édito

Édito

À la Cour des Comptes, dans mes engagements associatifs, comme simple militante puis comme membre du Gouvernement, je n'ai eu qu'un seul et unique moteur : l'intérêt général. J'ai ressenti beaucoup de fierté à servir l'État, aux côtés de millions d'autres fonctionnaires, et je ressens aujourd'hui, en créant Korelya capital, une égale fierté à rejoindre les rangs de ceux qui se lancent sans filet dans l'aventure entrepreneuriale, comme l'avait fait mon père il y a de cela trente ans, à peu près au même âge.

Comme Ministre, notamment du Numérique, j'ai été mue par une ambition : transformer le réel et permettre à un pan entier de notre économie d'émerger, d'être reconnu, de se structurer, de se développer. La France est entrée dans la révolution digitale, ce bouleversement radical de l'économie et de la société qui fait apparaître de nouveaux gisements de création d'emplois et de valeur, tout en représentant un défi inédit pour de nombreux secteurs traditionnels.

La French Tech est reconnue au plan international. Et notre pays est parmi les plus attractifs dans le secteur des nouvelles technologies. L'enjeu est désormais d'assoir le leadership de la France en matière d'innovation et de création d'entreprises à forte croissance dans l'Europe de l'après Brexit. Pour cela, les leviers financiers sont bien entendus cruciaux. Je souhaite que Korelya Capital, qui financera en fonds propres des start-ups à fort potentiel, devienne un acteur majeur de la French Tech.

Le partenariat que j'ai noué avec Naver et sa filiale Line nous permettra d'offrir aux entrepreneurs l'expérience d'une success-story mondiale, les moyens financiers de leurs ambitions mais aussi des transferts de technologies clés, ainsi qu'un accès privilégié au marché asiatique pour accélérer leurs projets. L'objectif est de faire émerger au moins une “ licorne ” made in France dans les cinq prochaines années. Ce partenariat ne doit sans doute rien au hasard. Il crée un pont de plus entre la France et la Corée, où je suis née.

Ce projet est enfin marqué du sceau de la confiance. Confiance dans notre économie, ses potentialités, ses talents, mais aussi confiance dans le projet européen.

Après 15 ans de service public, j'aborde cette nouvelle étape de ma vie professionnelle comme les précédentes, dans un état d'esprit d'engagement et de passion intacts. Je suis indiciblement heureuse de revenir à la rencontre des entrepreneurs de mon pays, de contribuer, je l'espère, à leur succès, et de devenir l'une d'entre eux.

Merci à mes partenaires Naver et Line de m'en donner l'opportunité.

Fleur Pellerin

Fleur Pellerin

Ils parlent
de Fleur Pellerin

Fleur Pellerin est reconnue en Europe, mais aussi en Asie, comme celle qui a redynamisé l'écosystème des start-ups européen. Avec sa compréhension des enjeux culturels et son expérience dans l'industrie de la technologie, Fleur sera le pont entre les écosystèmes asiatiques et français et le partenaire de Naver et Line pour se lancer dans le marché européen.

Hae-jin Lee,
Fondateur et Président de Naver

Fleur Pellerin restera en tant que Ministre du Numérique celle qui a permis de faire sauter le verrou du monopole bancaire en France. Elle a ainsi favorisé l'émergence du secteur de la Fintech et notamment celui du crowdfunding. En contournant ainsi le puissant lobby de la finance traditionnelle, elle a favorisé une vision progressiste de la finance de demain.

Vincent Ricordeau,
CEO de KissKissBankBank Tech.

Fleur Pellerin a créé la dynamique fédératrice des acteurs du numérique : La French Tech. Cette dynamique se poursuit encore aujourd'hui et fait de la France un pays actif et significatif en la matière. Son ouverture et sa simplicité ont contribué à favoriser l'adhésion et le partage des ambitions. En tant que Start-up du numérique nous bénéficions de cet engouement pour la création de valeur et surtout le désir de l'exporter aux quatre coins du monde.

Ludovic Le Moan,
CEO de Sigfox

Fleur Pellerin a apporté une pierre décisive à l'édifice que constitue la réconciliation entre le monde politique et le monde de l'entreprise en France. La révolution numérique était mal comprise par les différents gouvernements, notamment les questions de financement de l'innovation et celles de l'impact sur l'ensemble de la société et sur l'emploi. Madame Pellerin a orchestré une rencontre constructive et productive entre le public et le privé, entre les administrations, les politiques, les entreprises, les investisseurs et les autres acteurs de l'écosystème numérique.

Olivier Mathiot,
Co-fondateur et CEO de Priceminister

En 3 ans la FrenchTech est devenue une expression, et un important catalyseur de l'eco-système des startups technologiques françaises. Je garde un souvenir ému de cette première grande présence des Français au Consumer Electronic Show de Las Vegas en 2014. Ce fut pour moi une source d'espérance et donc d'énergie pour l'avenir de notre pays. Merci Fleur.

Éric Carreel,
Co-fondateur de Withings,
Président et Co-fondateur de Sculpteo et Invoxia

Parmi les nombreuses initiatives de Fleur Pellerin, le lancement du label « French Tech » est devenu une initiative forte et durable. S'il résonne si bien aujourd'hui non seulement en France mais à l'international, c'est que ce label French Tech représente une réalité sur les atouts particuliers de la France dans l'économie numérique mondiale.

Jean-Baptiste Rudelle,
Co-fondateur et Président exécutif de Criteo.

Fleur a été sans conteste une excellente ministre du digital. A l'écoute des entrepreneurs et avec une connaissance approfondie des problématiques complexes du numérique, elle a réussi à donner un nouveau souffle à l'écosystème des startups françaises. Lorsque John Chambers CEO de Cisco déclare en 2015 « The next big thing is France », on mesure tout le chemin parcouru.

Fany Péchiodat,
Fondatrice et Présidente de mylittleparis

Avoir Fleur Pellerin en tant que Ministre du numérique a été une immense chance pour les entrepreneurs du digital. Elle a écouté et s'est approprié l'écosystème du numérique, en identifiant ce qu'il lui manquait pour grandir et en comprenant et accompagnant ses modes de financement et de fonctionnement dans une optique de croissance internationale.

Frédéric Mazzella,
Fondateur de BlaBlaCar

J'ai eu le privilège de rencontrer Fleur Pellerin peu de temps avant de décider d'accélérer l'internationalisation de mon entreprise et de l'installer dans la Silicon Valley. Les conseils de Fleur et son action à travers la French Tech ont été une aide réelle pour réussir ce tournant stratégique.

Yseulys Costes,
Présidente de Numberly et 1000mercis

Fleur est une leader phénoménale qui comprend parfaitement les enjeux entre technologie, politique et business. Je suis convaincu que ses qualités qui ont fait son succès dans le secteur public et sa passion pour l'innovation permettront d'assurer le succès de Korelya.

Marc Benioff,
Fondateur et président de Salesforce

Actualités

Korelya Capital réalise le premier investissement de son histoire au sein de Devialet, entreprise française spécialiste du son. Fleur Pellerin, fondatrice de Korelya Capital, entre ainsi au conseil d’administration de cette pépite de la French Tech.

Lire le communiqué de presse